Archives pour la catégorie Actions-Manifestations

FOCUS SUR…LE CALAMES

Nous vous avions fait part dans notre édito du 19 juin 2015 de l’exposition « Calamès en vue », organisée par l’Association de l’ancienne pharmacie, à SAURAT.

affiche calames

Lire l’article DDM 12.8.2015 : file:///C:/Users/Avocat/Desktop/Sept%20artistes%20pour%20le%20Calam%C3%A8s%20-%2012_08_2015%20-%20ladepeche.fr.htm

Cette exposition va être réinstallée dans les locaux du siège du Parc Naturel Régional des Pyrénées Ariégeoises, Pôle d’activités de la Ferme d’Icart 09240 MONTELS, du 1er juillet au 31 août 2016, du lundi au vendredi de 9h à 18h.

Renseignements : 05.61.02.71.69

carton Calames en vue

Synopsis de l’exposition :

Le rocher du Calamès s’est imposé depuis plus d’un an dans notre paysage politique, et a mobilisé les énergies pour le préserver d’une carrière destructrice.
Ce projet d’exposition imagine de prendre la mesure de sa présence dans notre environnement, notre quotidien, notre imaginaire, l’histoire de la vallée.
Quel est le regard singulier de l’artiste sur ce quié, signal et porte d’entrée de la vallée du Saurat ? 

L’association « l’ancienne pharmacie » a invité des artistes et des photographes qui sont attachés à ce territoire :

Le travail de Florence Bourdelles s’articule autour de la notion du « Trait », en tant que signe inscrit dans un rapport au temps. Durant une résidence à Saurat en mai dernier, elle réalise des planches préparatoires et de retour en région bordelaise, elle débute une série de gravures, dont le concept est annoncé dans ces quelques notes d’atelier : « la série d’estampes du Calamès est bien avancée. Elle va se présenter sous forme de journal. La série retracera d’une part, le dialogue avec la montagne, d’autre part, son environnement géographique, climatique, sonore et le rapport au temps suscité par ces paramètres».

Dans la tradition de la photo humaniste, Jean-Philippe Diemert aime photographier les êtres humains dans leur environnement social ou naturel. Cet environnement prend parfois une telle importance qu’il devient Sujet. Le Calamès, vigile au seuil de la vallée du Saurat, est devenu ici un personnage à part entière.

Sophie Esteulle a choisi la gravure sur bois pour « épargner » le motif du Calamès marquant le paysage de Saurat. Depuis un point de vue unique, celui de son jardin, le rocher apparaît dans tous ses états. Sur une seule planche, l’image taillée tend à disparaitre alors que s’imprime une série d’estampes témoin de transformations, annoncées, craintes ou simplement dues au temps et à la lumière.

Pendant de nombreuses années, Justin Jones a vécu à Saurat et, depuis 2008, est installé à Prat Communal : « la face ouest du Calamès est celle que je vois presque tous les jours, elle est la vue gravée dans ma mémoire. Dans ces peintures, j’ai essayé de donner une interprétation de ce que je vois tous les jours en descendant la vallée : un montage des saisons, des différents moments de la journée, des textures et des couleurs. La montagne en constante évolution, jamais la même d’heure en heure, et à l’occasion, bien sûr, invisible, totalement cachée par les nuages. Rien ne reste le même, même les montagnes ! Les peintures sont une exploration de la merveilleuse complexité de la perception humaine et du mystère du Calamès. »

Jenke Goffa est née à Anvers au sein d’une famille d’artistes. Avec son père elle apprend dès le plus jeune âge les secrets de la chambre noire. Résidant régulièrement dans le Souleilhan, elle contemple chaque jour une vue imprenable sur le Calamès. Chaque instant, chaque minute, une nouvelle lumière éclaire ce rocher, dont elle réalise d’innombrables photos en technique numérique qu’elle refuse de retoucher. Elle a choisi des tirages du Calamès en nuages.

Vincent Pachès et Béatrice Jean : avec des mots en écriture manuscrite et typographique, escalader le combat âprement mené pour conserver la beauté d’un site. Étrangement sourde, cette désinvolture à l’égard de la bienveillance qui nous manque tant pour vivre le monde.

Exposition Collective du 18 juillet au 15 Aout à Saurat

affiche calamesLe rocher du Calamès s’est imposé depuis plus d’un an dans notre paysage politique, et a mobilisé les énergies pour le préserver d’une carrière destructrice.
Ce projet d’exposition imagine de prendre la mesure de sa présence dans notre environnement, notre quotidien, notre imaginaire, l’histoire de la vallée.
Quel est le regard singulier de l’artiste sur ce quié, signal et porte d’entrée de la vallée du Saurat ?  Continuer la lecture de Exposition Collective du 18 juillet au 15 Aout à Saurat

FETE DES GARDIENS LE 6 JUIN 2015 A partir de 19 heures, à SAURAT

Le 22 avril 2015, la Société DENJEAN ARIEGE GRANULATS retirait la demande d’autorisation de renouvellement et d’extension de la carrière de BEDEILHAC-AYNAT déposée le 30 juin 2014.

Nous attendons maintenant que la Commune de BEDEILHAC-AYNAT et la Société DENJEAN ARIEGE GRANULATS s’expriment sur leurs intentions.

En attendant, ne boudons pas notre plaisir… ! L’Association LES GARDIENS DU CALAMES invite tous ses adhérents à participer à une grande soirée festive.

SAMEDI 6 JUIN 2015, à partir de 19 heures,

Maïsou d’Amount, à SAURAT

 

Et la participation amicale d’OLIVIER DE ROBERT

Auberge espagnole – Buvette sur place

Lire le tract : tract 6-6

Les Gardiens du Calamès montent leur phare … rdv le 26.04

Dimanche 26 avril, Les Gardiens du Calamès et les artistes Auguste and Louis montent leur phare..

dessin phare
Cette action symbolique est destinée à montrer que nous continueront à veiller sur cette vallée.


Les artistes réaliseront une vidéo de cette action. Pour cela, il est demandé à chacun de venir avec un accessoire marin (bottes, ciré, maillot de bain, brassards, chapeau de pluie, etc…) A dimanche !!!

suivez l’évènement sur facebook

Bédeilhac à la Commission Européenne

Florence Cortès a déposé en date du 31 octobre 2014 une pétition à la Commission Européenne en qualité d’adhérente Europe Ecologie Les Verts pour l’Association Les Gardiens du Calamès.

Un courrier de Bruxelles a confirmé la prise en compte du dépôt de cette requête.
La pétition a été inscrite au rôle général et transmise après enregistrement à la commission des pétitions du Parlement.
Son objet est le suivant : « CONTRE la « DEMANDE D’AUTORISATION DE RENOUVELLEMENT ET D’EXTENSION D’UNE CARRIERE DE ROCHE MASSIVE », déposée par la Société Denjean Ariège Granulats le 30.06.2014 préjudiciant à l’environnement naturel, à l’économie au tourisme local, et aux habitants. »
Les députés français de la délégation Europe Ecologie soutiendront cette pétition après sa déclaration de recevabilité et la Commission sera alors dans l’obligation d’enquêter plus en avant.

Lire l’article sur le site de EELV.