Projet DENJEAN ARIEGE GRANULATS

Le projet d’ouverture de carrière à BEDEILHAC-AYNAT par l’entreprise Denjean Ariège Granulats est né il y a plusieurs années (2011), dans la plus grande opacité, de telle sorte que les habitants n’ont jusqu’à présent pas eu leur mot à dire sur le devenir de leur cadre de vie.

Situation du projet à Bédeilhac Aynat :

En quelques mots, un projet de carrière :

  • au coeur du Parc Naturel Régional des Pyrénées Ariégeoises
  • au coeur d’une zone Natura 2000 bénéficiant de plusieurs arrêtés biotope,
  • au coeur de 2 ZNIEFF
  • au coeur de l’un des principaux sites d’escalade d’Ariège
  • au coeur de nombreux Gîtes, chambres d’hôtes, camping
  • au coeur d’une des plus belle vallée touristique de la Haute-Ariège
icon-car.pngKML-LogoFullscreen-LogoQR-code-logoGeoJSON-LogoGeoRSS-LogoWikitude-Logo
Carrière de Bédeilhac-et-Aynat

chargement de la carte - veuillez patienter...

Carrière de Bédeilhac-et-Aynat 42.873700, 1.562934

 

 

 

Vous pouvez retrouver l’ensemble des aspects du dossier dans les différentes parties ci-dessous :

– Historique de la mobilisation

– les communes concernées par le projet

Les aspects du dossier :

1 – les besoins locaux

2 -les emplois

3-l’apport financier

4-activités diminuées

5-nuisances populations

6-le PNR

7-routes et sécurité

8-biodiversité, natura2000

9-Escalade, rocher école

10-les contrats de fortage

3 réflexions sur “ Projet DENJEAN ARIEGE GRANULATS ”

  1. cette carriere a toujours ete exploiter sans respecter le cahier des charges et avec la complaisance des magistrats.les temps changent et il ne faut pas laisser faire n importe quoi au detriment des riverains ou pour faire plaisir a certain

  2. Dans le contrat de Fortage, page 5 dans les engagements du locataire
     » Il devra prendre toutes précautions pour prévenir tous éboulements et dommages aux terrains voisins et sera seul responsable des dommages , des accidents, des préjudices et dégâts causés à tous tiers et aux biens résultant de son exploitation, à raison des personnes et des matériels dont il a la garde »

    Pourquoi ne pas faire faire collectivement un constat par huissier de l’état des façades exposées au passage des camions de la carrière ?

    1. Après avoir pris quelques renseignements auprès des carriers et sociétés commercialisant les explosifs :
      – la limite de carrière aux propriétés voisines est de 10mètres.
      – la transmission des vibrations dans la roche est de 2000 mètres par seconde
      – il n’existerait pas de distance minimale entre la carrière et les habitations, contrairement à d’autres pays(ex: Canada 600mètres)
      – un arrêté préfectoral donne un impact vibratoire sur les maisons ne doit pas dépasser 10mm.

      Si vous avez des informations complémentaires ou contradictoires, nous sommes preneurs. Merci à vous. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *